Switch virtuel Arista vEOS-lab

Dernière modification le 14 mars 2020

vEOS-lab permet d’utiliser le système EOS des commutateurs Arista sous forme d’une VM. Le système EOS porté à l’origine par Linux Fedora 18, est passé en CentOS 7.5 depuis la release 4.23.0F.

vEOS-lab permet la conception de réseaux et la validation des images EOS, le développement et les tests rapides d’EOS, ainsi que la mise en place de structure de formation et de training. Il ne faut pas le confondre avec vEOS Router qui est un produit NFV (Network Functions Virtualization) s’appuyant sur DPDK pour offrir plusieurs gigabits de débit dans des environnements cloud virtuels et publics.

Comme je l’ai déjà expliqué, mes trois outils de simulation préférés sont EVE-NG, GNS3 et Vagrant/VirtualBox. Chacun a ses avantages et inconvénients, mais EVE-NG a ma préférence dans le domaine professionnel lorsqu’il est nécessaire d’être démonstratif et visuel.

vEOS-lab EVE-NG

La mise en place de vEOS-lab 4.23.1F dans EVE-NG fait appel aux fichiers Aboot-veos-serial-8.0.0.iso et vEOS-lab-4.23.1F.vmdk qui doivent être chargés sur le serveur Linux EVE-NG. Aboot est le bootloader pour EOS. C’est un petit programme qui se charge automatiquement lorsque le système est sous tension. Le travail principal du bootloader consiste à charger le système d’exploitation principal (OS), qui est généralement stocké ailleurs, comme une mémoire flash ou un disque. Avant le chargement d’EOS, le commutateur charge le processus Aboot depuis la ROM. Aboot recherche un fichier appelé boot-config dans flash: /. Aboot lit le contenu de ce fichier, détermine l’image à lancer, puis la charge. Si la configuration de démarrage n’existe pas, Aboot arrêtera le système et présentera un prompt Aboot#.

Par défaut, vEOS-lab possède une interface de management Out-of-band et huit interfaces disponibles pour construire l’architecture. Certaines limitations fonctionnelles que l’on trouve sur ce type de commutateur virtuel, sont liées au fait que certaines fonctions sont étroitement liées aux capacités des ASICs utilisés sur le commutateur physique. Cependant le code vEOS est le même que EOS, mais compilé pour un environnement de VM.

vEOS-lab interfaces

Lors du démarrage du switch virtuel, si on ne veut pas utiliser la fonction de ZTP (Zero Touch Provisioning), il est possible de la désactiver avec la commande zerotouch cancel et le switch va redémarrer sans avertissement pour être configuré à la main. Si on le souhaite, il est possible de détruire le fichier startup-config et redémarrer le commutateur afin de relancer la fonction ZTP. Pour éliminer la fonction ZTP, il convient d’utiliser plutôt la commande zerotouch disable.

Une réponse sur “Switch virtuel Arista vEOS-lab”

Les commentaires sont fermés.