Le Web 3.0, technologie opérationnelle

Dernière modification le 9 janvier 2022

A l’origine, le Web 3.0 a été nommé le Web sémantique par l’inventeur du World Wide Web, Tim Berners-Lee. Il visait à devenir un Internet plus autonome, intelligent et ouvert.

On peut ajouter que les données sont interconnectées de manière décentralisée, ce qui constitue un énorme pas en avant par rapport à notre génération actuelle d’Internet Web 2.0, où les données sont principalement stockées dans des référentiels centralisés.

Les utilisateurs et les machines peuvent interagir avec les données. Mais pour que cela se produise, les programmes doivent comprendre les informations à la fois conceptuellement et contextuellement. Dans cette optique, les deux technologies essentielles du Web 3.0 sont le Web sémantique et l’Intelligence Artificielle (IA).

Comme les réseaux Web 3.0 fonctionnent via des protocoles décentralisés – un des fondamentaux de la technologie blockchain et crypto-monnaie – nous voyons une forte convergence entre ces technologies.

Toutes les personnes qui suivent les projets de la blockchain, savent que le Web 3.0 est déjà là au travers de nombreux projets qui couvrent plusieurs domaines actuellement entre les mains des GAFAM. Il en existe beaucoup, mais pour ne prendre que seulement deux d’entre eux, nous avons une illustration de la décentralisation de la fonction Cloud et de la fonction Recherche.

FLUX

Le projet FLUX est un exemple de Web 3.0 décentralisé. Il s’agit d’une nouvelle génération d’infrastructure cloud décentralisée évolutive. Vous pouvez développer, gérer et générer simplement des applications sur plusieurs serveurs à la fois.

L’écosystème Flux se compose de l’infrastructure décentralisée de Fluxnodes, le système d’exploitation cloud FluxOS, le portefeuille multi-actifs Zelcore et la suite d’applications portée par la blockchain native.

Flux Web 3.0

Flux fournit l’infrastructure critique à haute disponibilité pour le nouvel Internet. Les projets et les équipes de développement ne sont pas obligés de s’appuyer sur la blockchain Flux pour utiliser FluxOS, ils ont donc accès à l’infrastructure nécessaire tout en conservant toutes les propriétés uniques de leurs propres chaînes.

Presearch

Le projet Presearch propose une moteur de recherche décentralisé alimenté par la technologie blockchain. Vous pouvez rechercher de façon privée, en obtenant de meilleurs résultats et en touchant des récompenses. Ce projet est dans la lignée des nouveaux modèles économiques portés par le Web 3.0.

Presearch Web 3.0

Presearch construit un écosystème complet pour prendre en charge le jeton PRE et fournir un moteur de recherche décentralisé alimenté par la communauté, pour la communauté.

Ce moteur de recherche récompense ceux qui contribuent à son succès et tire parti de la technologie blockchain et de la crypto-monnaie pour aligner les intérêts de toutes ses parties prenantes.

Vous pouvez tester ce moteur de recherche et vous inscrire pour gagner le bonus de 25 PRE à l’inscription, puis continuer à cumuler des tokens PRE à chacune de vos recherches.